Édouard Donnelly, directeur général de l’organisation, affiche sa sérénité à 30 jours de l’ouverture du Mondial 2017 et d’un France – Brésil tant attendu. Ce match disputé le mercredi 11 janvier à Paris sera le premier temps fort pour les 2000 personnes dédiées à l’organisation.

À exactement 30 jours du lancement du Mondial, quel est votre état d’esprit ?

Le Mondial, c’est demain ! À 30 jours du championnat du monde, nous basculons dans une phase totalement opérationnelle. Nous sommes confiants et nous sommes prêts. Les équipes d’organisation sont bien en place, la billetterie marche fort et l’attention de tous les acteurs est croissante : joueurs, représentants des collectivités territoriales, médias, le grand public… Les premières délégations arriveront autour du 6-7 janvier, au moment où nous prendrons possession de l’AccorHotels Aréna.

La trêve des confiseurs n’est pas forcément la plus favorable pour boucler une organisation…

Nous avions anticipé cette trêve de fin d’année afin d’être prêts, dès le début de l’année 2017, à appuyer sur le bouton. Au contraire, cette période festive est une opportunité dans la dynamique du Mondial. À l’occasion de Noël, nous avons mis en place des opérations spéciales pour la billetterie.

Justement, quel point à date pouvez-vous effectuer concernant la vente des billets ?

Nous avons largement franchi la barre des 300 000 billets vendus et la dynamique se poursuit avec la proximité de l’événement. Des opérations spéciales pour le monde du Handball, notamment à destination des clubs, ont été activées. Le « Black Friday » a été un énorme succès et constitue notre record de vente sur une journée depuis l’ouverture de la billetterie. Nos partenaires, comme l’AccorHotels Aréna, jouent aussi un rôle très actif dans la vente des billets.

Selon vous, quel sera le moment où vous pourrez considérer que le Mondial est sur les bons rails ?

Je le dis quotidiennement aux équipes : nous serons en tension jusqu’au 30 janvier. Bien sûr il y aura plusieurs moments clefs, le match d’ouverture, le premier match de l’équipe de France à Nantes, les premiers matches sur les autres sites. Idem pour les huitièmes. Il faudra rester concentré et attentif pendant l’intégralité de la compétition.

À date, combien de personnes sont-elles mobilisées dans les équipes d’organisation ?

120 personnes travaillent à temps plein, y compris les prestataires les plus proches. Il faut bien sûr ajouter tous les bénévoles dont certains sont dès à présent activés. Au total, pendant l’événement, 2000 personnes seront mobilisées.

L’accueil des délégations sera le premier temps fort du Mondial 2017…

Le Comité d’Organisation s’apprête à accueillir plus de 400 représentants des délégations. Pour illustrer le soin que nous apportons à leur séjour, les 24 guides étaient en formation ce week-end. Tous les bénévoles du Mondial suivent trois temps forts de formation. Le premier est commun à tous, le second est spécifique à leur fonction et le troisième module sera effectué sur le terrain en amont du Mondial. Le mot d’ordre est simple : être au service, avec le sourire.

L’identité graphique du Mondial est largement déployée mais jusqu’à présent le Comité d’Organisation n’a pas encore communiqué sur l’habillage des salles et les tenues des bénévoles ?

C’est pour conserver l’effet de surprise ! Nous avons développé un look spécifique, en cohérence avec l’identité graphique du Mondial et ce que l’on souhaite faire à l’intérieur des salles. Mais ne soyez pas impatients, l’animation et le spectacle seront au rendez-vous sur les 84 matches du Mondial.

Tout récemment, beIN SPORTS a conclu un contrat avec le groupe TF1 pour la diffusion du quart, de la demie et de la finale. Un accord favorable pour le Mondial 2017 et le Handball français…

beIN SPORTS détient l’ensemble des droits et avait la possibilité d’en revendre une partie. La loi française oblige que la finale soit diffusée sur une chaine en clair si l’équipe de France est qualifiée. En revanche, il n’y avait pas d’obligation pour les quarts et les demies. C’est donc une excellente nouvelle. C’est réjouissant d’avoir à nos côtés chaîne aussi prestigieuse que TF1 pour nous aider à faire la promotion et à donner plus de rayonnement encore à l’événement.

La promotion de Paris 2024 sera t-elle à l’ordre du jour ?

À quelques jours près, l’équipe de Paris 2024 ne sera pas encore autorisée à communiquer au delà de nos frontières. Nous ne pourrons rien faire de visible en direction du grand public mais naturellement nous ferons le maximum afin que la candidature de Paris 2024 soit valorisée.

Projetons nous sur la fin de la compétition. Au delà de l’aspect sportif, le Mondial 2017 sera un succès si…

Le 30 janvier tout s’est passé sans accrocs majeurs, dans des salles pleines avec une belle ambiance. Cela voudra dire que nous aurons livré la plus belle fête pour tous. Puis souhaiter aussi que ce Mondial laisse une trace et un héritage fort pour la FFHandball.

Source : Fédération française de handball : FFHB: ENTRETIEN DU LUNDI – Édouard Donnelly : « Le Mondial, c’est demain »

Édouard Donnelly : « Le Mondial, c’est demain »

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com